Register

*
*
*
*
*

* Field is required

Close

French (Fr)English (United Kingdom)
Home / Le Musée / Biographie des artistes
A+ R A-

Biographies des artistes exposés


Trinquier Trianon
(1853-1922)

trinquier-300

Illustrateur, affichiste, dessinateur, topographe à l'Ecole de dessin du Service géographique de l'Armée dont il devint le directeur en 1907. - Pendant la Grande Guerre, il est panoramiste des zones de combat pour le journal l'Illustration.


Steinlen

(1859-1923)

steinlen

Théophile-Alexandre Steinlen, est un artiste anarchiste, peintre, graveur, illustrateur, affichiste et sculpteur suisse, naturalisé français en 1901.

Rencontre avec le Dr. Willette, frère du peintre Adolphe Willette, qui l'introduit dans le cercle du Chat Noir de Rodolphe Salis, où il fréquente Toulouse-Lautrec, Aristide Bruant, Vallotton, Alphonse Allais, etc. Il collabore aux journaux Le Chat Noir et le Mirliton.


Goursat SEM

(1863-1934)

vignette-Les-automobiles-Renault

Illustrateur, affichiste, caricaturiste, chroniqueur mondain, écrivain. Il donne des réponses graphiques à des situations de communication diverses (presse, publicité, albums...) Il fait des caricatures, comme dans l'album Le Turf, et dessine souvent des silhouettes.


 

Toulouse-Lautrec (1864-1901)

vignette-Toulouse-Lautrec

Le 24 novembre 1864 naissait à Albi, Henri de Toulouse-Lautrec. Il était issu d'une des plus grandes familles aristocrate de France, descendant directement des comtes de Toulouse. A 10 ans, Henri a contracté la pycnodysostose, une maladie des os qui l'a empêché de grandir normalement. Il n'a pas dépassé 1,52 mètre. Ses jambes étaient très courtes et son visage déformé. Toulouse-Lautrec a découvert la peinture dès sa jeunesse en fréquentant l'atelier de René Princeteau (1849-1914), un artiste animalier qui lui a communiqué son amour des chevaux. Lorsqu'il décide d'en faire son métier, il entre en 1882 dans l'atelier de Léon Bonnat, puis dans celui de Cormon, à l'École des beaux-arts. C'est alors qu'il se lie à Van Gogh, dont il réalise un superbe portrait au pastel (1887, musée Van Gogh, Amsterdam). Vers 1890, il se détache de l'impressionnisme triomphant et se rapproche plutôt des indépendants, comme Renoir. Mais son véritable maître est Degas. Il meurt à seulement 37 ans des suites de son alcoolisme et de la syphilis.'

 


O' Galop

(1867-1946)

vignette-Automobile-Darracq--Cie

O'Galop, pseudonyme de Marius Rossillon, est un artiste peintre, dessinateur humoristique, affichiste et réalisateur français, né à Lyon et mort à Carsac-Aillac (Dordogne). Il est l'inventeur en 1898 de Bibendum, pour les pneus Michelin, dont il est l'affichiste attitré jusqu'en 1910.


Georges Meunier

(1869-1942)

vignette-meunier-2

Joseph Henri Georges est un peintre, graveur, illustrateur et affichiste français. Georges Meunier est l'élève du peintre William Bouguereau à l'académie Julian.

Il fait ses débuts comme illustrateur satirique pour Le Frou-frou, L'Assiette au Beurre et au journal Le Rire.

Dans la lignée de Jules Chéret et parmi tous ses suiveurs, Georges Meunier est, selon le critique Alain Weill, « certainement le plus talentueux, auteur d'une cinquantaine d'affiches, dont Bullier, Lox, l'Excellent et les Étrennes à la place Clichy sont les meilleures. » Chéret en reproduit cinq dans sa revue Les Maîtres de l'affiche (1895-1900).

Outre ses nombreuses affiches publicitaires qu'il compose pour l'Imprimerie Chaix essentiellement entre 1894 et 1906, il illustre également quelques ouvrages (dont le Paris-Almanach d'Émile Goudeau, 1895) et des partitions pour piano. Comme de nombreux affichistes, sa production s'arrête avec la Première Guerre mondiale.


Fernand Fernel

(1872-1934)

vignette-La-Contravention-Fernel

Fernand Fernel dit Fernel est un artiste peintre, illustrateur et affichiste belge.

Il signait ses travaux Fernel, F. Cerckel et Ferdinand Fernandez.

Avec E. Charle Lucas, Armand Rassenfosse et Privat Livemont, Fernel est l'un des pionniers de l'affiche artistique belge.

Jules Chéret reproduit deux de ses créations dans sa revue Les Maîtres de l'affiche (1895-1900), à savoir : Achetez !! la Chicorée Bonne Cafetière et Grand Bazar des Halles et des Postes jouets étrennes.

En plus d'être un peintre accompli, il fut aussi un illustrateur humoriste populaire, produisant de nombreuses cartes postales (dont la collection des cent) et des albums à colorier.

Ses thèmes de prédilection sont : l'automobile, l'aviation, les sports et le milieu du cirque ; il semble avoir été très proche de la famille Fratellini.

Il travailla avec les principales imprimeries lithographes parisiennes comme Devambez, Chaix, Vercasson, Cerf et Lemercier. Il possédait un atelier à Rueil-Malmaison.


René Vincent

(1879-1936)

vignette-rene-vincent

René Vincent, également connu sous le pseudonyme de Rageot, est un peintre, aquarelliste, dessinateur et affichiste français né en 1879 à Paris et mort en 1936 à Sarzeau.

Illustrateur dans plusieurs revues des XIXe et XXe siècles (L'Illustration, Lectures pour tous, La Vie parisienne ou Le Rire), il est aussi l'auteur de très nombreuses affiches publicitaires destinées, par exemple, à de grands magasins parisiens (Le Bon Marché), à des constructeurs automobiles (Peugeot, Bugatti) et à des marques de cigarettes (Gitanes, Balto). Il a également participé à la création d'un album pour la source Évian-Cachat (eau d'Évian).


Marie Laurencin (1883-1956)

vignette-Laurencin

Marie Laurencin apprend la peinture sur porcelaine puis suit les cours de dessin de la ville de Paris et de l'Académie Humbert.

En 1907 elle bénéficie d'une première exposition personnelle et rencontre Pablo Picasso (1881-1973) et le groupe d'artistes du Bateau-Lavoir de Montmartre, puis le poète et critique d'art Guillaume Apollinaire (1880-1918). Elle vit avec lui une liaison passionnée nourrie d'échanges intellectuels et artistiques jusqu'en 1912. A partir de 1910, sa palette vire au gris, au rose, aux tons pastels.

Revenue à Paris vers 1921, elle commence à peindre des personnages féminins élancés et vaporeux qu'elle reprendra par la suite dans des toiles aux tons pâles. Elle développe dans ses œuvres un goût pour la métamorphose, réunissant deux de ses thèmes favoris : les jeunes femmes et les animaux.


Rodger Broders

(1883-1953)

vignette-broders_roger

Roger Broders est l'un des affichistes les plus prolifiques des années 1930 : son travail est indissociable de la société PLM qui lui commanda plus d'une centaine d'affiches.

L'expert Alain Weill résume ainsi son travail : « Roger Broders, avec des larges aplats et un géométrisme hardi (sa série d'affiche pour Marseille), s'élève au-dessus du lot. Sa palette aux tons riches rend aussi bien le soleil du midi (Côte d'azur, Saint Maxime, etc.) que la froideur des cimes (Chamonix, Saint-Pierre-de-Chartreuse) et ne craint pas les hardiesses de mise en page (Tour du Mont-Blanc). »


Delarue-Nouvelliere

(1889-1973)

vignette-delarue

Pierre Delarue-Nouvellière, artiste, illustrateur, photographe et ferroviphile.

1889-1973 : Il étudie dans les écoles de dessin du quartier Montparnasse. En 1928, il illustre "À rebours" de J. K. Huysmans (41 eaux-fortes). Puis il développe une activité d'illustrateur pour plusieurs publications, dont la revue "Dunlop" ou "la revue pittoresque des chemins de fer", publication de l'Association Française des Chemins de Fer (A.F.A.C). Après la guerre, il participe à l'aventure de l'éphémère revue "Modèle Ferroviaires", publiée de 1948 à 1953 par les membres de l'A.F.A.C.

À partir de 1958 D-N est invité par le rédacteur en chef de "La Vie du Rail", Jean Salin, à illustrer des articles.


Raymond Loewy

(1893-1986)

vignette-Loewy

Arrivé aux Etats Unis en 1919, le designer d'origine française a été dessinateur pour Vogue et Vanity Fair. Puis il fait coïncider la fonction et la forme d'objets aussi divers que les brosses à dents, grille-pain, radios, rouges à lèvres et réfrigérateurs. Loewy dessine les locomotives K4s, S1, T1 et la GG1 pour le chemin de fer de Pennsylvanie.

Son chef d'œuvre : le relookage intégral de la Champion en 1953.

Le président J.F. Kennedy lui commande la décoration de l'Air Force One. Toujours dans l'aéronautique, l'aménagement intérieur du Concorde lui est confié, en 1976, par Air France. La même année, il réalise le design de l'intérieur de la station spatiale Skylab pour la NASA.

De ces bureaux sont issus les logos pour les biscuits LU (1957), Esso, Shell, Air France, L'Oréal, Monoprix, New Man (1969) dont la particularité est qu'il peut se lire à l'endroit comme à l'envers.


Jean Camille Bellaigue

(1893-1931)

vignette-JC

Jean Camille Bellaigue est un dessinateur publicitaire, illustrateur de livres, aquarelliste, graveur et médailleur français. Il est le fils de Camille Bellaigue, homme de lettres et camérier secret du pape Pie X.

Il fut peintre de la Manufacture nationale de Tapisseries de Beauvais.

Il a gravé de nombreuses médailles ayant pour thème l'aviation, réalisé des illustrations de livres, affiches. Jean-Camille Bellaigue, dessinateur humoriste et affichiste publicitaire, est également l'auteur d'un album sur l'automobile composé de 30 dessins intitulé "Les coups de volants" (1923). Sa signature apparaît dans diverses revues satiriques telles que "La Baïonnette" (1918-20), "Je sais tout", "Le Sourire", Frou-Frou, un numéro de "La Charette Charrie" intitulé "Les Cocos" (1922), "Dimanche illustré", Le Rire etc. Les dessins de Jean-Camille Bellaigue sont coloriés au pochoir, accompagné d'un personnage s'exprimant de manière humoristique.


Alain Saint Ogan

(1895-1974)

 

vignette-St-ogan

En 1896, la famille du jeune Alain Saint-Ogan s'installe en Égypte où son père est nommé rédacteur en chef de L'Étendard égyptien. Au retour d'Égypte, Alain Saint-Ogan crée la revue bi-mensuelle Le Journal des deux mondes, à l'âge de douze ans.

En 1925, il crée la série Zig et Puce, initialement parue dans Le Dimanche illustré, supplément hebdomadaire pour la jeunesse du quotidien L'Excelsior.


Géo Ham
(1900-1972)

vignette-Geo-Ham

Géo Ham travaille en 1927 pour le magazine L'Illustration.

La première page de ce magazine était souvent un dessin, une affiche ou une voiture de course signée Géo Ham.

Les grandes marques automobiles Amilcar, Rolls-Royce, Talbot, Delahaye, Chenard, Walker bénéficièrent de son talent. Géo Ham était aussi un passionné d'aviation, ami de Jean Mermoz et Antoine de Saint-Exupéry. Il devint le peintre officiel de l'armée de l'Air pour l'Aéropostale. Il traversa la Cordillère des Andes à bord d'un avion piloté par Henri Guillaumet. Il partit ensuite en Éthiopie comme envoyé spécial de L'Illustration à l'occasion de la guerre contre l'Italie en 1935. On le retrouva en 1935 avec les troupes du général Franco en Espagne. Il participa également une fois à la course automobile des 24h du Mans en 1933.

Bugatti aux 24 heures du Mans :

*Maurice Trintignant surnommé « Pétoulet », né le 30 octobre 1917 à Sainte-Cécile-les-Vignes et mort le 13 février 2005 à Nîmes, est un pilote automobile français. Il est le premier Français de l'histoire de la Formule 1 à gagner un Grand Prix comptant pour le championnat du monde (Grand Prix de Monaco le 22 mai 1955, au volant d'une Ferrari 625).

Il fut, avec Jean Behra, l'un des deux seuls pilotes français à courir en Formule 1 pour Ferrari dans les années 1950. Il a pris part à 81 Grands Prix de Formule 1 (en excluant le Grand Prix d'Italie1) pour 89 engagements, décroché deux victoires et dix podiums. Ses meilleurs classements au championnat sont une quatrième place en 1954 et 1955 (accompagné de son petit ours en peluche fétiche) et cinquième en 1959. En 27 ans de carrière, Trintignant a pris part à 324 départs, toutes disciplines confondues. Son bilan est de 44 succès pour 124 abandons.


Alexis Kow

(1900-1978)

vignette-kow

Dessinateur de génie et illustrateur officiel de Panhard & Levassor pendant presque 30 ans, il fût de toutes les publicités et affiches de la marque, illustrant aussi les catalogues de ventes.


Cassandre

(1901-1968)

vignette-cassandre

Cassandre, est un graphiste, affichiste, décorateur de théâtre, lithographe, peintre et typographe français. Il est principalement connu pour ses affiches publicitaires pour l'Étoile du Nord, Dubonnet, ou du paquebot Normandie, réalisées dans les années 1930.

Affiche L'Atlantique, pour le paquebot assurant la liaison avec l'Amérique du Sud.


Albert Dubout

(1905-1976)

vignette-DUBOUT

Durant plusieurs décennies, le dessinateur humoriste Albert Dubout a croqué, sous les traits de crayon incisifs et caricaturaux, la vie des Palavasiens dont il faisait partie. Il a ainsi immortalisé des scènes de la vie quotidienne des gens du sud et leur culture. Aujourd'hui, nul ne saurait faire référence à Palavas-les-Flots sans y associer immanquablement l'image de Dubout.

Ses œuvres illustrent tout ce qu'il observait à l'époque comme faisant partie intégrante de l'histoire de la station : les vacances, le train à vapeur, les transports, le sport, la société...

DUBOUT chérit le chemin de Fer parce qu'il est le véhicule de la Foule. Il a pris comme modèle le tacot qui mène à Palavas. Il confère peu à peu à la locomotive une figure inoubliable. Elle s'agrémente de pots de Fleurs, comme un balcon, de bougies, en guise de lanternes, de réveille matin.


Hergé

(1907-1983)

vignette-herge

Auteur Belge de bande dessinée. Surtout connu pour Les aventures de Tintin en 1929. Il dote fréquemment ses intrigues d'un fond d'actualité politique. En 1946, il édite Le journal de Tintin, magazine hebdomadaire de la bande dessinée. Il est aujourd'hui considéré comme le père de la BD européenne.


Robert Bellus

(1911-1967)

vignette-bellus

Jean Joseph Robert Bellus est un illustrateur et dessinateur de presse français né à Toulouse, décédé à Paris.

Jean Bellus a eu plusieurs emplois avant de poursuivre une carrière d'illustrateur. Il débute dans Marianne en 1933, et par la suite collabore à Pour Vous, Le Sourire et Candide. Pour Benjamin magazine, il réalise la bande dessinée « Georgie, Laurel et Hardy » entre 1937 et 1939. La guerre interrompt ses activités. De retour de captivité, il travaille comme décorateur, costumier et acteur de music-hall. Après la Libération, il reprend son travail d'illustrateur, et coopère à Point de Vue, La Bataille et Fantasia. Il retourne à la bande dessinée avec plusieurs contributions pour la presse quotidienne. Il retourne ensuite au dessin d'humour pour les magazines Samedi-Soir, Paris-Presse et Jours de France jusqu'à sa mort en 1967, se spécialisant dans la représentation de pères de famille quinquagénaires, bedonnants et dégarnis et un humour délibérément bon enfant. Un de ses principaux personnages est « Clémentine Chérie ». Après son bien célèbre Humour verboten il s'est surtout attaché à faire quelques albums humoristiques sur « une famille bien française » dont le personnage central fut adapté au cinéma en 1963, dans le film Clémentine chérie.

 


Robert Doisneau

(1912-1994)

vignette-doisneau

Il a été photographe industriel chez Renault et a réalisé de nombreux reportages photographiques. Son œuvre compte des milliers de clichés en noir et blanc des rues du Paris d'après-guerre et de sa banlieue. Il aimait photographier la vie quotidienne des artisans, des clochards, des bistrots, des gamins des rues, des amoureux ...

Il fut, aux côtés de Willy Ronis, d'Édouard Boubat, d'Izis et d'Émile Savitry, l'un des principaux représentants du courant de la photographie humaniste française.

Les enfants furent un des sujets préférés de Doisneau. Vous trouverez sur cette page une sélection de photos parmi celles que nous aimons sur le thème de l'enfance et de l'école.

Bolides 1956

Célèbre photo de Robert Doisneau représentant un enfant coiffé d'un képi blanc roulant dans sa voiture à pédale, observant en passant cette guimbarde à la roue crevée.


Alain Carrier

vignette-carrier

En 1960 il est sollicité par l'Agence Havas sous la recommandation de la Société Industrielle de Mécanique et de Carrosserie Automobile (SIMCA) pour laquelle il avait élaboré une campagne publicitaire. Pendant huit ans il occupera les fonctions de Directeur du Service de Création et du Service Technique de cette importante agence de publicité.

Né le 14 octobre 1924 à Sarlat, Alain Carrier fréquente l'école de l'affichiste Paul Colin de 1945 à 1947. Directeur artistique des magasins du Printemps dans les années cinquante, puis directeur de la création et des services techniques du groupe Havas dans les années soixante, sa carrière est ponctuée de nombreuses récompenses et de prix d'affiches. Les œuvres d'Alain Carrier sont présentées dans plusieurs musées et elles font l'objet d'expositions nationales ou internationales. Il a réalisé des affiches publicitaires pour les Postes Européennes en 1982, le vin Campari en 1983 et remporte le Grand Prix Martini à deux reprises, la première fois en 1968 avec une affiche pour les chaussures Manfield puis en 1970 pour 1e foie gras Delpeyrat. II réalise bénévolement des affiches pour Médecins sans frontières, Amnesty International, pour la prévention contre la drogue. II est également créateur du graphisme représentant un lanceur de javelot, emblème des étapes sportives sur les Autoroutes du Sud de la France.


André Franquin

(1924-1997)

vignette-Franquin

André Franquin, né le 3 janvier 1924 à Etterbeek (Belgique) et mort le 5 janvier 1997 à Saint-Laurent-du-Var (France), est un auteur belge francophone de bande dessinée, principalement connu pour les séries Spirou et Fantasio, Gaston, Modeste et Pompon et les Idées noires ; il est aussi le créateur du Marsupilami, animal imaginaire.


Jody Fulks Sjogren

vignette-fulks

Artiste Jody Fulks Sjogren a grandi dans une famille d'aviateurs, elle est encouragée à voler grâce à son père. Elle obtient son permis de pilote privé à l'âge de 20 ans. Elle a commencé sa carrière artistique dans le domaine de l'art médical après avoir obtenu une maîtrise en sciences de l'Illustration médicale, et lance sa propre entreprise en 1981.

Son intérêt pour l'aviation et le monde naturel a conduit à la série d'estampes à tirage limité pour lequel elle est le plus connue, intitulée «Metamorphosis», représentant les transformations novatrices entre les créatures ailées et des avions. Les impressions sont publiées par son entreprise et distribuées par des galeries autour des Etats-Unis et au Canada. Elle consacre maintenant la majorité de son temps à l'art de l'aviation, et ses œuvres sont exposées dans de nombreux bureaux d'entreprises, collections privées, et des bâtiments publics à travers le monde.

Elle est membre et artiste de la Société américaine des peintres de l'aviation.

Contact

1 Place Hugues Salel 46250 Cazals
Teléphone : 
06.16.24.01.35

 

Le Musée Montolza est partenaire de la Galerie Mecanica
Première galerie d'art en France entièrement dédiée au Mecanic Art 

logo-mecanica


Mentions légales - RGPD